Une alimentation saine pour nos enfants !

Une fois que nous avons saisi le concept « nous sommes ce que nous mangeons », nous comprenons aussi à quel point la nourriture influence la santé de nos enfants. Les aliments que nous mangeons deviennent littéralement- nous: les aliments construisent nos cellules et leurs bon fonctionnement dépendent de la qualité de l’aliment ingéré. Ce que nos enfants mangent chaque jour influence leur énergie, leur comportement, leurs capacités cognitives, et leur sensation de bien-être général. Plusieurs études ont clairement montré le lien entre l’hyperactivité et l’alimentation par exemple. Mais cela va loin au-delà ! L’alimentation est en lien avec leur sommeil agité, leurs petites crises de colère, leur sensation d’insécurité. Cela ne veut en aucun cas dire que manger sainement donnera des enfants qui dorment parfaitement toute la nuit et ne font jamais de crises, mais c’est un facteur déterminant qui apaisent la plupart de ces « perturbations ». Le fait qu’un enfant ne s’oppose jamais sera d’ailleurs très inquiétant !

 Avec l’alimentation, nous pouvons directement agir sur le bien être de nos enfants , et nous avons toujours le choix. Le choix de donner à nos enfants des aliments qui leur apportent santé et bien-être, ou nous pouvons opter pour des aliments qui auront l’effet contraire.

Je ne pense pas qu’il y a des parents qui délibérément ont envie de nuire à la santé de leurs enfants, pourtant c’est ce qui se passe tous les jours à table. Ceci est notamment dû à un manque de connaissances- souvent les parents ne réalisent pas l’impact sur un plan très profond, cellulaire et nerveux- chez l’enfant.

Parfois j’entends aussi que c’est par manque de temps, mais là il faut simplement réfléchir et changer quelques habitudes. Cela ne me prend pas plus que 10 minutes de préparer une soupe de légumes pour plusieurs repas, ou de cuire un peu de sarrasin avec quelques petites légumes  ! Ou couper une pomme en morceaux plutôt que de  sortir un paquet de gâteaux. C’est un argument qui ne tient vraiment pas la route. Question budget non plus : d’acheter des friandises et des plats préparés restent cher par rapport aux aliments bruts. Les sodas et les chips sont des produits chers qui représentent de l’argent totalement gâché considérant que ces aliments font que nuire à notre santé et nous apportent ZERO en terme de nutrition Aller chez le médecin et acheter des médicaments c’est aussi très cher ! En mangeant mieux on évite des visites chez le docteur.

 Si vous leur donnez des bonnes habitudes dès le départ ce sera beaucoup plus facile et ils apprécieront les vrais aliments. Le mieux est toujours de donner l’exemple, alors prenez vos repas ensemble et partagez un bon moment à table à gouter des  légumes crus différents, cuits à la vapeur, en purée, en cubes, au four etc. Essayer même de préparer la nourriture ensemble le plus souvent possible, ils adorent participer ! Jouer sur les textures et sur les présentations, c’est une autre façon efficace pour leur faire découvrir et aimer des aliments variés et sains.

 

bloglovin
bloglovin

Les meilleurs gestes alimentaires pour nos enfants

Il ne faut pas chercher très loin, ce qui est bon pour l’humain est bon pour nos enfants ! Simplement, parfois il faut adapter les quantités et faire attention avec certains « superfoods » ou plantes les premières années car ils sont très « actifs ».

Alors voici une petite base pour bien grandir (apart l’amour en abondance;-) :

Choisir toujours des aliments bruts, entiers, frais et de préférence locaux et biologiques pour assurer un bon taux en nutriments essentiels et éviter la surcharge de toxines dans les produits transformés et dans le non-bio.

La base est composée de fruits et des légumes, riches en micronutriments. Les macronutriments- lipides, protéines et glucides ils en auront en abondance de toute façon, alors je vous conseille de miser sur des fruits et légumes frais et crus plusieurs fois par jours pour faire le plein de tous ces nutriments vivants. Le meilleur pour  soutenir leur bon développement.

Limiter les produits de source animale, et surtout les éviter si c’est n’est pas bio.

Les viandes, œufs et produits laitiers non-bio contiennent de nombreuses substances nocives notamment des antibiotiques, pesticides et hormones qui perturbent le système endocrinien, particulièrement chez les enfants. A bannir de leurs assiettes !

Avant l’âge de 4 ans on évite complètement les sucreries (après aussi, mais plus difficile à contrôler bien sûr), car les enfants en bas âge n’ont pas encore le pancréas développé et ne gèrent pas leur taux de glycémie efficacement. Le sucre perturbe tout le système nerveux et déminéralise le corps alors optez pour des fruits au goûter, des préparations faites maison sans sucres raffinés, des bâtonnets de légumes trempés dans une crème d’oléagineux par exemple, ou bien houmous/ guacamole en fonction de leurs goût, des pancakes maison etc. (voir des recettes en bas de l’article).

Leur donner suffisamment à boire en dehors des repas– de l’eau pur, eau coco nature (excellent pour les enfants et pour les grands !), des jus de fruits et légumes frais pressés. Parfois les enfants (comme nous) se ruent sur des aliments sucrés, simplement parce qu’ils sont déshydratés.

Petite cueillette en région parisienne :-)
Petite cueillette en région parisienne 🙂

 Et si mon enfant ne mange pas ses fruits et légumes, comment je fais ?  

 Mon fils adorait croquer les fruits déjà à un an, si j’ouvrais une barquette de myrtilles il voulait tout finir dans les minutes qui suivait. Vers 18 mois il se soudainement décidé que les fruits c’était meilleur en purée… donc nous sommes revenu aux purées (sauf pour les bananes qu’il mange en entier).  En conclusion, il faut simplement s’adapter en permanence. Et ne pas paniquer parce que l’enfant ne fait pas comme d’habitude, ou change ses goûts. C’est normal, il y a des phases et le plus souvent il faut laisser faire. Mais il faut savoir être un peu malin 😉 Mon fils ne veut plus des fruits entiers ? Je change la texture de l’aliment et lui fais des smoothies au mixeur. Il ne veut pas manger des épinards ? J’ajoute quelques feuilles fraîches dans son smoothie préféré ou haché dans un pancake.

 S’il y seulement 3 fruits et légumes qu’il mange je luis laisse manger autant qu’il en veut de ces 3 la, et tous les jours jusqu’à qu’il ait envie d’autre chose. Même si il mange que des bananes pendant 4 mois ce n’est pas grave ! Souvent ce qu’ils aiment (dans le cadre bien sûr des aliments sains !) ce sont les aliments qui sont bons pour eux alors on laisse faire. Ils sont beaucoup plus connectés avec leur intuition que nous ne le sommes… alors il faut faire confiance.

Dans la plupart des cas, pas de raison de paniquer. Essayer comme suggéré plus haut dans l’article de partager les repas, de donner l’exemple, de préparer le repas ensemble et aussi de faire les courses au marché ensemble ! Les faire participer et rendre les choses ludiques, pour leur faire découvrir les bons aliments avec joie. 

On peut aussi ajouter quelques superfoods au menu tous les jours.

Les superfoods (superaliments), nos amis pour booster la santé !

Je teste personnellement très régulièrement des nouveautés en termes de « superfoods » avec mon fils de 2 ans et demi.  Les superfoods se sont des aliments particulièrement riches en micronutriments et nutriments essentiels et donc très intéressants à ajouter au quotidien pour toute la famille pour se booster, et atteindre un bon apport en nutriments (car let’s face it, ce n’est pas évidant avec l’alimentation moderne, et notamment avec des enfants qui ne mangent pas assez de verdures….). En ce moment voici quelques superaliments que mon fils adore :

anthonysgoods.com
anthonysgoods.com

– les « mulberries » (mûres séchés)

les cranberries séchés 

le cacao cru (dans son smoothie, ou porridge, ou en chocolat chaud maison)

les algues (à saupoudrer sur les plats)

– l’huile de coco (en cuisson, dans les smoothies, sur du pain)

les graines de chia (à servir comme un poudding)

– le pollen de ciste (à saupoudrer sur bol de céréales, porridge par ex)

miel de manuka 1-2 petites cuillère à café par jour et par période

germe de blé (saupoudrer sur les plats)

la purée d’amande nature ou sésame nature (tahin)

En plus,  je lui mets parfois un peu de poudre de spiruline ou baobab ou encore du lucuma dans un smoothie. On fait aussi ensemble un jus frais de carotte/pomme par exemple, une fois par jour. Il boit souvent de l’eau de coco plutôt que les jus du commerce bien trop sucré, en balade ou à la maison. Je trempe également des baies de goji quelques heures dans de l’eau pur, et puis je les mixe ensemble avec une banane ou autre fruit doux pour faire un joli smoothie rouge plein d’antioxydants !

Exemple d’un smoothie très simple qui cartonne chez les petits en grands enfants :

– une banane bien mûre

– environ 10 baies de goji préalablement trempés

– un peu de lait d’amande ou de riz (l’amande donne de l’onctuosité et le riz un gout plus sucré, choisir la quantité en fonction de la densité voulu)

– un peu de poudre de vanille pur

 

Voici quelques exemples d’autres recettes » kids-friendly » à découvrir sur le blog:

Pancakes à la châtaigne 

Boulettes au chocolat 

Bliss balls aux dattes 

Le smoothie équilibrant  (mais enlever le maca pour les petits en bas-âge)

Banana cake aux noix

 

image à la une: © kitchenplatter.com

11 Commentaires

  1. Meyssoon dit : Répondre

    Bonjour Nadine,
    A la naissance de mes filles, j’ai aussi commencé à faire d’avantage attention à notre alimentation. Puis, je me suis mise à scruter les ingrédients de nos cosmétiques, etc… Petit à petit, j’ai éliminé plusieurs mauvaises habitudes mais j’avoue que parfois le temps (je sais que tu n’aimes pas cette « excuse » 😉 et l’énergie me manquent pour bien faire ! J’évite les produits transformés (plats cuisinés) mais j’utilise encore des produits « bruts » surgelés ou en boite de conserve (ex : épinard surgelé, maïs en boite…). Je ne sais pas si ces produits ont gardé un intérêt nutritionnel ? Faut-il les bannir de notre alimentation au même titre que les plats cuisinés ?
    Tu dis « Cela ne me prends pas plus que 10 minutes de préparer une soupe de légumes pour plusieurs repas », comment fais-tu ? Perso, pour faire une soupe de carottes ou de potiron, rien que pour éplucher les légumes, il me faut plus de 10 minutes. Alors, si tu as une recette facile et rapide, je suis preneuse ! 
    Au plaisir de te lire

    1. Nadine dit : Répondre

      Bonjour! Pas de panique, oui tu peut toujours utiliser des surgelés bio mais j’éviterai les conserves.. et le maïs n’a pas beaucoup d’intérêt (surtout si cela vient du conserve). L’importance c’est de se concentrer sur le frais, bien sûr occasionnellement on doit faire autrement et dans ces cas la des épinards surgèles sont mieux qu’un plat tout fait chauffé au microonde… tout est question d’équilibre. Pour mes préparations de velouté de légumes: oui cela me prends 10 min MAX d’éplucher et couper des légumes (la préparation) ensuite au vapeur (max 10 min et je fais autre chose en attendant), puis 45 sec au blender et c’est bon. Si je fais une soupe cru c’est pareil mais sans cuisson vapeur donc 10 min en TOUT. Je promets de mettre une recette soupe rapide sur le blog bientôt 🙂 bien à toi

  2. Meyssoon dit : Répondre

    Merci bcp Nadine! 🙂

  3. Merci pour cette page et les photos, surtout celle avec la brouette qui est pleine de joie et d’harmonie

    1. Nadine dit : Répondre

      Avec plaisir ! bien à vous

  4. Alexandra dit : Répondre

    Merci pour cet article ! Je suis tout à fait d’accord, j’épluchais déjà les étiquettes avant d’etre maman alors maintenant c’est quasi obsessionnel … 😉 Mon fils a moins d’un an mais j’introduis également les super food, qu’il adore : huile de coco bio, banane avec du cacao pur équitable, cuillère de tahini bio dans les purées carottes pois chiches… Par contre les cranberries je ne lui ai jamais donné, je n’en ai jamais trouvé sans sucre? A noter aussi pour le miel qu’il ne faut pas en donner avant un an…
    Encore merci, dans l’attente de la prochaine newsletter! Namasté

    1. Nadine dit : Répondre

      Merci pour ton message Alexandra! Oui on commence à faire plus attention à tout des qu’on devient maman…les cranberries tu trouve dans certains boutiques bio en vrac sans sucres ajoutés. Sinon sur internet. Pour le miel c’est plus complexe que ça.. je ne sais pas encore qui penser car plusieurs pédiatres m’ont rassuré en disant que le miel est bon même avant un an, et les thérapeutes ayurvédiques par exemple en préconisent souvent pour nos petits bouts! Comme un vrai remède miracle leur donner très tôt.. Je sais que en France beaucoup de gens sont contre mais j’ai personnellement donné des petits cuillères de miel de manuka à mon fils juste avant 1 an quand il avait une toux et cela lui à bien soulagé. J’ai préféré le miel plutôt que le sirop prescrit par le médecin bourrées de substances chimiques..maintenant j’aurai peut être pas tenté si il était tout petit nourrisson. Belle journée, Namasté

  5. Super article Nadine ! Et que penses-tu du lait de croissance ? Mon fils en prend à la crèche donc il m’en réclame… Pas facile de refuser ! C’est vraiment à éviter ?

    1. Nadine dit : Répondre

      Merci Anne-Lise! Je pense qu’il faut arrêter les laits pour nos petits, s’ils ont une alimentation varié et riches en fruits et légumes on peut que soutenir leur santé en supprimant les laitages. Pour remplacer le biberon au lait, je donne du lait végétal enrichie avec des poudres d’amande ou châtaigne ou lait de jument (vertus très intéressantes contrairement aux autres produits laitiers), de la marque DEBARDO qu’on trouve dans certains boutiques bio mais plus facilement sur internet. Plein de bon nutriments- tout ce qu’il faut et on évite le lait « classique » nocif. Et mon fils grandi bien- aucun problème;-) Bises!

  6. Bortier dit : Répondre

    Coucou Nadine,
    Ma fille de 2 ans n’aime vraiment pas les jus de fruits (pourtant je lui en propose dès que j’en bois!), et les fruits tels que les oranges, les pêches, les myrtilles, les framboises,…. Elle n’apprécie que les poires, les pommes et les bananes, rarement les fraises. Du côté des légumes, elle a aussi beaucoup de mal avec les crudités (elle ne mange que des carottes râpées!…). Du coup, toi qui conseilles beaucoup de jus et de salades, de légumes crus,… qu’en penses-tu? quels sont tes conseils?

    Merci beaucoup!

    Hélène

    1. Nadine dit : Répondre

      Bonjour Hélène,
      Oui c’est hyper important pour les enfants de manger des fruits et légumes frais- comme pour tout le monde ! Concentre toi sur ce qu’elle aime ! Si c’est que les bananes et les carottes pendant un moment, mise à fond sur ça sous différentes formes. Les enfants changent en permanence, ce qu’il aimait hier, ils n’aimeront plus le lendemain etc. Il y a des phases et il faut juste les accepter. Fait lui découvrir des nouveautés régulièrement mais sans insister, et surtout donne lui l’exemple à table ! Si tu mange sainement elle va découvrir cette façon de manger naturellement.
      Je donne des crudités sous forme de smoothies à mon fils chaque jour – et je peux « cacher » presque n’importe quoi dans un smoothie bien parfumé avec du cacao cru et huile coco 🙂 Il faut trouver les petites astuces qui fonctionne pour TON enfant. Ensuite, une bonne sauce sur les crudités fait également toute la difference- mon fils adore les sauces à base de crème d’amande ou sésame alors je lui verse de la sauce sur les légumes râpés, je laisse mariner un peu et comme ça la texture et beaucoup plus agréable en bouche.
      De la patience surtout Hélène, c’est déjà top que tu lui propose les jus frais que tu prépare- un jour elle en prendra aussi avec toi:-) Peut être fait tu des mélanges trop « complexes » pour elle ? Essaye un simple jus de carotte (carottes sucrés) pour lui initier en douceur…et regarde aussi cet article que j’ai écrit concernant l’alimentation de nos enfants: http://www.nadineandreewitch.com/une-alimentation-saine-pour-nos-enfants/
      J’espère que ça te donne quelques pistes.
      Très belle journée à toi!

Laisser un commentaire

*