7 techniques pour enfin se motiver & avoir du résultat !

Se poser les bonnes questions et clairement y répondre

Tout commence ici. Il faut savoir ce que l’on veut et pourquoi.

C’est la base de la base ! Définir ces souhaits et les mettre au clair est primordial pour pouvoir construire sa stratégie d’action et ensuite la réaliser. Par exemple, « Cette année je souhaite m’occuper de ma santé et perdre du poids ». Savoir pourquoi on le désire, nous aide à comprendre les valeurs fondamentales de notre vie, ainsi qu’à trouver la motivation au quotidien – « Je veux vivre plus sainement et mincir pour me sentir plus aimé par moi-même et les autres ». L’amour propre et les regards bienveillants des autres m’apporteront joie et équilibre.

Pour répondre à ces deux questions, il vaut mieux s’arrêter et prendre un vrai moment de réflexion. Les réponses ne viendront certainement pas au milieu d’une journée chargée d’activités, où l’esprit est occupé (souvent même submergé). Non, il faut se retirer, seul, et sérieusement considérer ces questions. Si vous vivez seul l’exercice est certes plus facile, et en famille l’idéal sera de passer une journée ou un weekend seul quelque part, ou au moins s’échapper quelques heures ! Parfois le changement d’environnent est très bénéfique pour retrouver clarté d’esprit. Chacun fait selon ses possibilités, mais trouver un moment calme juste pour vous, c’est essentiel.

« Le silence permets de trouver son destin »

Lao Tseu

Créer une vision pour obtenir du changement

Pour moi, c’est la deuxième étape primordiale, une fois que l’on a su répondre à son quoi et pourquoi. Il faut savoir que notre outil le plus puissant pour créer du changement (pour créer notre vie tout court !) c’est notre mental. Oui, nous créons constamment le déroulement de notre vie par nos actions, nos comportements et nos paroles, et tout cela émane de quoi ? De notre mental, nos pensées. Ce n’est pas étonnant que tous les grands entrepreneurs, sportifs, et autres personnes influentes (en tout cas la grande majorité !) font un grand travail de « mindset ». Ils travaillent sur leur mentalité et leur état d’esprit pour conditionner leur cerveau et leur vie.

La visualisation en fait partie, et il n’y a rien de hocus pocus mystérieux à tout cela, il s’agit juste du fonctionnement naturel de notre cerveau. En visualisant une journée à la plage, et en imaginant le soleil sur votre peau, le bruit des vagues et le rire des gens, votre cerveau pense à la plage. Il ne fait pas la distinction entre réalité et fiction. Depuis longtemps on connait l’importance, et l’influence profonde de nos pensées sur notre vie et notamment notre bien-être. N’est-ce pas fantastique de pouvoir façonner le cerveau pour obtenir ce que l’on veut dans la vie ? On a donc le choix, à chaque instant, d’influencer le cerveau et de choisir les bonnes vibes ou les mauvaises.

Alors je vous invite à visualiser très clairement ce que vous souhaitez obtenir.

Encore une fois si vous êtes en surpoids et que vous voulez mincir, voyez-vous plus fine, ressentez la joie d’être à l’aise dans vos vêtements et de ne plus avoir mal aux genoux par exemple !

Si vous voulez avoir plus d’énergie, voyez-vous plein d’énergie en train de jouer dans le jardin avec vos enfants ou avec le chien, en train de courir dans le parc, et ressentez bien la sensation d’équilibre et de satisfaction que cela vous procure !

Cette vision va devenir de plus en plus réelle pour vous, et le cerveau sera déjà prêt pour ce changement. Naturellement cette nouvelle réalité va vous motiver à poursuivre le chemin pour y arriver. La vision doit être très claire et vous devez la « vivre » tous les jours. Trouvez un moment propice comme par exemple au réveil ou avant de vous coucher (de préférence les deux 😉

« Tout ce que nous sommes est le résultat de ce que nous avons pensé »

Bouddha

Faire des listes et faire des choix

Listez toutes les arguments pour passer à l’action et faire un/ des changement(s). Qu’est-ce que vous avez à gagner ?  Comment vous sentirez-vous si cela changeait ? Qu’est-ce que cela apporterait à votre vie, votre bonheur et celle de vos proches ? Ensuite, faites une liste en notant tous les inconvénients du fait de ne pas changer les choses. Conséquences concrètes, vos sentiments et aussi – les conséquences d’ici 1, 5, 10 ans si vous ne changez pas ? Une fois ces 2 listes sur papier, considérez les bien. Faites des choix suite à vos constats. Voyez ce qui peut être amélioré dans votre vie que ça soit professionnelle ou personnelle.

Si l’exercice est difficile et votre vision de vos désirs reste un peu flou, le « bilan de l’année passée » peut être intéressant pour commencer. On liste les choses qui ont bien fonctionné pour nous, les moments de réussite et de bonheur (sur tous les plans: professionnel, personnel, émotionnel) pour commencer avec une sensation de gratitude et de satisfaction vis-à-vis de nous-même. Ensuite on liste les choses qui n’ont pas aussi bien marché et ce que vous auriez aimé faire autrement. A partir de ces constats on peut tirer des conclusions et certainement pouvoir établir un « plan d’amélioration ».

« La liberté n’est pas l’absence d’engagement, mais la capacité de choisir »

Paulo Cohelo

 

atelierrueverte.blogspot
atelierrueverte.blogspot

 

Avancer progressivement pour installer un changement durable

La plupart des choses ne changent pas du jour au lendemain mais progressivement. C’est un peu le secret pour installer le changement durable, notamment quand il s’agit des changements alimentaires et d’hygiène de vie en général !

Pour mesurer du changement cette année par exemple, listez des objectifs réalisables pour les 12 mois à venir en restant raisonnable. Cela ne veut pas dire ne pas rêver large, ou rester très modeste dans ses désirs, loin de là. Si vous voulez perdre 40 kilos listez les choses que vous voulez mettre en place chaque mois pour mincir et ne mettez pas toute de suite « perdre 40 kilos » comme objectif premier (d’ailleurs, le fait de perdre rapidement du poids n’est pas très sain (dérèglement d’hormones, problèmes cardiovasculaires, fatigue extrême) ni très esthétique (la peau n’a pas le temps de s’adapter au volume du corps qui diminue et perds en tonicité).

Si vous voulez avoir un niveau de vie plus confortable ne mettez pas “gagner 1 million d’ici la fin de l’année » mais peut être « avoir une vie plus confortable financièrement d’ici la fin de l’année » et créer votre plan pour y arriver mois par mois. Travaillez progressivement et avec détermination, cela vous amènera surement vers votre but sans la frustration et le découragement des objectifs « non réaliste » sur un très court terme. Avec un objectif non réaliste le risque sera de très vite perdre la motivation et souvent même lâcher l’affaire pour de bon par peur des échecs répétés. C’est exactement pareil avec la santé. Nous ne pouvons pas tout changer du jour au lendemain (en tout cas c’est le cas pour la majorité entre nous !). Et ce ne pas grave ! L’important c’est d’avancer et d’installer de meilleures habitudes durablement.

 « Adopter le rythme de la nature, son secret est la patience»

Ralph Waldo Emerson

S’entourer pour rester motivé 

Le sens de communauté et d’interconnexion est ESSENTIEL pour notre propre motivation et notre bonheur. On a besoin de se sentir connecté et interdépendant et non être des individus totalement indépendants comme la société moderne nous pousse à devenir depuis des siècles. Cette connexion est un besoin profond physiologique chez nous les humains, et chez la plupart des espèces. Alors c’est plus qu’important de reconnecter avec les amis, la famille, les gens de notre entourage et trouver du soutien peu importe ce qu’on entreprend ! Ensemble on est toujours plus fort donc si votre but cette année est de reprendre votre santé en main, je vous conseille de trouver des « complices » et échangez chaque jour / semaine. Si vous n’avez personne dans votre entourage, vous pouvez trouver des forums sur internet pour échanger avec des gens qui ont exactement la même démarche que vous. Vous pouvez faire des rencontres lors des ateliers cuisine, des cours de sport, des conférences santé, des marchés locaux. Il y a plein de moyens pour connecter avec les autres, et chaque fois que vous le faites, vous allez renforcer votre motivation et votre bonheur en (grand !) bonus !

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »

Reconnecter avec le plaisir et cultiver l’optimisme

 

Sans la notion de plaisir dans notre vie, nous ne pouvons réellement connecter à nous-mêmes, s’épanouir et trouver la motivation dans la vie de tous les jours.

On pense trop au fait de faire, de produire, d’être dans l’action et pas assez au fait d’être, de profiter et de prendre plaisir. Le plaisir est un besoin et non un luxe ! Cela peut être n’importe quoi, et varie entre les individus : peindre, pratiquer le yoga, faire la sieste, boire du thé, apprendre des langues, peu importe. Le plaisir nous donne de la joie, émotion essentielle pour notre bien-être et pour notre réalisation. C’est le moteur et l’outil de motivation LE plus profond que je connais : si on aime faire quelque chose, on n’a nul besoin de se motiver 10 minutes devant la glace avant de passer à l’action ? On y va ! Et avec le sourire. C’est est bien sûr le scénario idéal, d’aimer ce qu’on doit entreprendre. Mais je voudrais juste vous faire prendre conscience de l’importance du plaisir – petits comme grands au quotidien – comme générateurs d’une condition propice à notre motivation générale dans la vie. Le plaisir crée l’amour pour la vie, chose bien sûr indispensable pour vouloir ensuite agir et créer.

Pour reconnecter au plaisir, on privilégie ces moments plus souvent et on les savoure à 100% sans culpabiliser sous prétexte que ce qu’on fait est inutile, non productif. Le fait de travailler avec un esprit plus positif nous aide aussi à reconnecter aux plaisirs du quotidien et garder la motivation.

Comme expliqué ci-dessus, nous pouvons conditionner le cerveau par nos pensées. Beaucoup de gens sont dans l’autocritique permanente par exemple, et si jour après jour le cerveau reçoit cette information négative, la réalité devient aussi négative. Heureusement que nous avons le choix de changer nos conversations intérieures et nos attitudes négatives ! Créons une réalité plus lumineuse avec des pensées plus douces, compréhensives, aimantes dès aujourd’hui. C’est toute à fait possible !

Pour prendre l’habitude de réagir et de penser plus positivement, faites-vous des petits rappels physiques comme des post-it sur l’ordinateur, sur le frigo, dans la salle de bain : il faut rendre le positif un réflexe au quotidien, et la méthode la plus facile pour y arriver c’est la répétition. En période de stress par exemple, je continue à répéter des petits mantras régulièrement dans la journée comme « Je choisie le calme et je reste centré ». Si vous voulez travailler l’estime personnelle, cela pourrait être « Je m’aime exactement comme je suis » ou « Je suis toujours suffisant et aimé ». Chacun trouve la phrase qui lui correspond mais le message devrait être court, précis et de préférence le même pendant un certain temps.

 

« Le rire c’est comme les essuie-glaces, ça n’arrête pas la pluie mais ça permet d’avancer »

yelenabosovik.com
yelenabosovik.com

 

Et puis… give yourself a break ! Pour garder la motivation ne soyez pas trop dur avec vous-même.

Parfois on se sent perdu, démotivé, on a peur ou on se sent même feignant-  et c’est OK ! Ca arrive à nous tous et c’est normal, et même nécessaire. C’est impossible de se sentir au top 100% du temps, la vie ne fonctionne pas comme ça !  Ces moments sont aussi là pour nous guider et parfois simplement nous indiquer qu’en fait nous avons besoin d’un petit peu de repos (physique et/ou mental). Trop d’efforts peu aussi « tuer » la motivation simplement car on s’épuise sur tous les plans. L’exigence c’est bien, mais ne soyez pas exigent avec vous même à un point de vous rendre malade: évitons le burn-out en restant bienveillants vis-à-vis de nous mêmes, il s’agit pour chacun entre nous de trouver le bon équilibre entre action et repos. Alors acceptez la situation, posez-vous un peu sans culpabiliser et repartez ensuite avec de nouvelles idées et une motivation renouvelée !

« Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était et aie confiance en ce qui sera »

Bouddha

Bonne motivation les amis 🙂

Love N

Image à la une: ©befrank.nl

6 Commentaires

  1. Cathy dit : Répondre

    Hello Nadine, j’aime beaucoup ton article et ça me parle parce que je suis justement en plein dans ce changement d’état d’esprit . Merci pour ton article 😉

    1. Nadine dit : Répondre

      Bonjour Cathy, merci pour ton message, je suis heureuse que cela peut te soutenir ! belle journée 🙂

  2. b-ghislaine@orange.fr dit : Répondre

    bien d’accord avec toi Nadine sur le besoin humain de se sentir connecté aux autres. Quitte à être connecté, autant se rapprocher d’autres êtres positifs, enthousiastes des mêmes élans.
    Quand je pense à mon besoin de m’aérer et de bouger, je suis fière de moi quand j’ai proposé une petite sortie à une connaissance. Et si le partage n’a pas été possible, je fais quand même ma petite sortie, seule. Et je suis fière de moi!
    Car une fois de plus, j’essaye de ne pas faire dépendre mon bien-être des autres.
    Bien d’accord aussi sur la nécessité d’être bienveillant avec soi-même: on tente des choses, si ça ne marche pas, on continue à s’aimer très fort!
    Merci Nadine!

    1. Nadine dit : Répondre

      Merci Ghislaine pour ce beau message ! La bienveillance c’est vraiment une clé à notre bien-être… Belle journée à toi!

  3. Marianna dit : Répondre

    Bel article, et très… motivant !

    1. Nadine dit : Répondre

      Merci Marianna ! Belle journée à toi

Laisser un commentaire

*