La monodiète – une détox pratique et accessible !

la monodiète et ses bienfaits

La monodiète est l’une des façons de soulager le corps de la surcharge digestive. C’est une forme de détox permettant de nettoyer le corps tout en continuant à manger ! C’est simple et efficace 🙂

Comme toujours, tout dépend de ce que l’on souhaite obtenir, de qui on est, et de quels maux/pathologies on souffre. Une cure prolongée sera souhaitable par exemple en cas d’urgence, ou si on souffre d’une pathologie lourde, alors que pour « l’entretien » général des petites cures de temps en temps peuvent être suffisantes. Dans tous les cas, la monodiète peut être pratiquée par tous, c’est une cure détox peu contraignante pour les individus qui ont peur d’avoir faim par exemple. Si vous hésitez à vous lancer dans une cure de jus, un jeûne, ou une autre cure detox mais que vous avez envie de vous familiariser avec une pratique de nettoyage, la monodiète peut être un bon point de départ !

 Le principe de la monodiète

Le principe consiste à manger à volonté un seul type d’aliment, pendant 1-3 jours (ou plus) et bien sûr le mieux c’est de choisir un aliment de saison (plus de nutrition, plus en correspondance avec les besoin de l’organisme selon la saison). L’idéal sera de manger cru, mais le cuit sera également possible pour les individus le souhaitant et/ou ne tolérant pas bien le cru. Le mélange de cru et cuit est une autre possibilité.

Une monodiète de 3 jours est recommandée à chaque changement de saison, mais n’hésitez pas de faire une journée ou deux de temps en temps pour optimiser la détoxination naturelle du corps plus régulièrement. Bien sûr, le fait de simplement se concentrer sur un seul aliment lors d’un seul repas sera un soulagement pour le système digestif ! On pourrait simultanément parler du « mono-repas » qui est très intéressant pour augmenter l’énergie au quotidien, et très accessible dans sa réalisation. 

Les repas trop complexes fatigue l’organisme

Il est bien connu que les mauvaises associations alimentaires, et les repas très « complexes » fatiguent l’organisme qui a du mal à gérer la décomposition des différentes familles d’aliments. Biologiquement, l’organisme est constitué pour des repas « simples », et c’est ainsi que le corps profite au mieux des nutriments. Les repas très complexes créent de l’acidité, de l’indigestion, et nous font perdre beaucoup d’énergie. Respecter quelques bonnes associations alimentaires soulage de nombreux maux.

La question d’une large variation lors de chaque repas est un mythe. Je suis totalement d’accord que l’on a besoin de varier nos apports, mais certainement pas à chaque repas. Le système digestif de l’homme est conçu pour digérer des repas très simples, idéalement un seul aliment à la fois. Quand on observe la nature, tous les animaux mangent selon la monodiète. C’était le cas pour nous aussi, mais il y a bien longtemps, avant le développement de l’art culinaire et de la culture des repas complexes. La gastronomie est un plaisir gustatif et créatif, mais le corps n’est pas tout à fait d’accord…

ne pas manger des repas complexes
broadsheet.com

 

Les bénéfices de la monodiète sont nombreux

1. Comme le système digestif est mis au repos, l’énergie ainsi économisée sera utilisée pour la réparation, la régénération et le nettoyage du corps. 

Qui dit meilleure digestion, dit meilleure santé, meilleur sommeil, et une meilleure régulation du poids, une plus belle peau, une meilleure version de vous même !

2. Si vous avez des gênes digestives, vous sentirez un soulagement digestive immédiat, la digestion est au top avec un seul aliment à gérer (à condition de bien choisir son aliment, le steak ne fonctionnera pas 😉

3. L’énergie vitale augmente, l’assimilation des nutriments est optimisée et on a plus d’énergie de façon globale ainsi qu’un mental plus clair. Sensation de légèreté après le repas, bye bye la fatigue après le déjeuner.

4. C’est un moyen très efficace pour savoir si on a des intolérances et apprendre à mieux se connaître. Pour comprendre si un aliment nous fait du bien ou pas il faut le consommer seul, le ventre vide.

5. On apprend également à être mieux à l’écoute de soi, plus présent car on focalise son attention sur l’aliment, on prend le temps de le déguster de l’apprécier et on observe les réactions de son corps après chaque repas.

6. On ne surconsomme pas ! Au contraire la mono diète permets de manger uniquement ce dont on a besoin – et cela veut naturellement dire MOINS par rapport au repas classique que l’on se prépare avec 6/10/15 (!)  aliments différents. Avec un seul aliment, que l’on mâche bien, le corps envoie le signal de satiété à temps et l’intuition naturelle est plus active. Pourquoi ? Faites l’expérience, le corps est si intelligent : en mangeant des poires par exemple, les premières seront délicieuses et vous donneront envie de continuer. Peut-être que la 4ème sera moins « bonne », et en commençant la 5ème elle ne vous semble plus bonne. Le corps vous indique qu’il est temps d’arrêter, il en a eu sa dose de poires suffisante.

7. On se simplifie la vie avec les mono repas ! Lors d’un jour de flemme, quel gain de temps de se concentrer sur un aliment (un que l’on aime en plus, à manger jusqu’à satiété !). Pas de casseroles, pas de temps de préparation, de cuisson, d’attente… de l’énergie économisée de tout point de vue, wohoo !

 

La mono diète s’intègre facilement dans votre vie. 

Comme mentionnée plus haut, la monodiète peut se pratiquer de plusieurs façons :

Cela peut être une cure prolongée par exemple aux changements de saisons, mais aussi une pratique régulière pour entretenir et augmenter sa vitalité :

– dès qu’il y a troubles de digestion (ballonnement, constipation etc)

– en cas de grosse fatigue, stress

– après un excès alimentaire ou autre

– en cas d’infection (rhume, cystite ou autre)

– après un choc psychologique

etc

Cela peut être une journée par semaine, un repas par jour, ou 3 diners par semaine…C’est vraiment en fonction de VOUS et vos besoins.

Les aliments à privilégier lors d’une mono-diète

Encore une fois, il n’y a pas un aliment idéal pour tout le monde. Il faut toujours savoir s’adapter selon ses besoins et son terrain. Un bon indicateur pour choisir ses fruits et légumes est de consommer ceux que l’on aime tout simplement. Essayez toujours aussi de les choisir bio et de saison pour un maximum de bienfaits.

Vous pourriez par exemple consommer :

Des fruits et légumes crus (pomme, raisin, banane, carotte, pomme de terre)

des fruits et légumes cuits

Des légumes verts uniquement

Du riz, ou quinoa, ou sarrasin

monodiète de raisin
adopteunbureau

Une journée type possible

 Choisir vos fruits et légumes bio pour préserver la peau (sinon on perd en nutriments essentiels) ! N’ajoutez  ni sel, ni huile/ beurre sur vos légumes et céréales

Avec pomme : jus, fruit entier, compote (cure accessible toute l’année, pratique et satisfaisante car la pomme est un coupe faim naturel, très riche en nutriments essentiels, dépuratif hépatique)

Avec raisin: jus + fruit entier (LA monodiète détox par excellence car très drainant, permet d’assainir les émonctoires)

Avec carotte  alterner avec des jus, carottes râpées, carottes à la vapeur, une purée… (pour les personnes aux troubles gastro intestinales par exemple- elle est laxative et cicatrisante)

Avec pomme de terre: Cuit a la vapeur de préférence, en purée ou entiers (éventuellement ajouter quelques aromates fraiches). Jamais des pommes de terre frits. (intéressants pour les personnes aux troubles articulaires )

Ou si vous abordez la monodiète très en douceur (faire un seul aliment par repas) : pommes le matin, riz le midi, raisins l’après-midi et haricots verts le soir.

Au contraire, si vous vous lancez dans la monodiète de 3 jours pensez à la phase préparation ! Les jours précédentes (au moins 3) vous arrêtez la viande, le sucre, produits laitiers, le café, l’alcool et vous vous concentrez sur les fruits, les légumes et les céréales complets. Et la reprise de l’alimentation se fera progressivement: commencer par des petits portions, et ne mélangez pas trop d’aliments. Restez encore concentrez sur les fruits et les légumes et quelques céréales pendant quelques jours, avant de réintroduire d’autres familles d’aliments.

Lors de votre journée/cure mono diète n’oubliez pas de bien vous hydrater pour aider le corps à mieux éliminer les toxines libérées par la décharge digestive.

Expérimentez, essayez des aliments différents, peut-être d’abord un repas, puis deux, une journée etc. et OBSERVEZ bien votre corps. Restez à l’écoute et ce sera un bon apprentissage pour le retour à soi, et une vraie expérience bien-être sur tous les plans.

Personnellement je préfère de loin la monodiète de fruit qui m’apporte le plein d’énergie  d’hydratation profonde, c’est rapidement digeré, délicieux et donne un teint éclatante 🙂 En ce moment je profite des fruits rouges gorgés d’antioxydants …

la monodiète au fruits de saison

J’espère que cet article vous a été utile ? Vous avez déjà pratiqué la monodiète, ou une autre detox ? Partagez votre expérience avec moi ci-dessous.

Love N

 

2 Commentaires

  1. Patricia dit : Répondre

    Bonjour Nadine
    Je n’ai jamais pratiqué la monodiète mais cela me tente bien…
    Je voulais t’envoyer un message, pour une demande, via « me contacter » mais impossible .
    Merci pour tout ce que tu nous apportes.
    Patricia

    1. Nadine dit : Répondre

      Bonjour Patricia,
      Merci beaucoup pour ton message !Pour les messages via l’onglet « me contacter » nous sommes en train de vérifier, cela sera bientôt réglé 🙂 Sinon n’hésite pas de m’envoyer tes demandes via mail si besoin: contact@nadineandreewitch.com
      très belle journée à toi
      à bientôt !

Laisser un commentaire

*