Les aliments qui rendent heureux !

Oui, c’est vrai! Vous pouvez booster votre bonne humeur avec quelques aliments clés : ces aliments jouent un rôle important dans la synthèse et le fonctionnement de l’hormone sérotonine que vous connaissez certainement déjà. Mais saviez-vous qu’un bon niveau de sérotonine est ESSENTIEL pour se sentir bien, heureux, en bonne santé ? C’est l’hormone « FEEL GOOD » par excellence qui améliore notre état émotionnel, le sommeil, le calme intérieur, la résistance à la douleur, le contrôle de soi, la relation aux autres, la régulation de notre appétit et la température intérieure…. Beaucoup de choses importantes en somme !

Pour se sentir heureux, nous dépendons d’un bon taux de sérotonine dans le cerveau. Oui, les bons processus chimiques du corps sont essentiels pour notre bien-être ! Un taux bas amène l’anxiété, des troubles de sommeil, des troubles digestifs, la migraine, et même la dépression, la boulimie et l’anorexie par exemple.  Et si vous êtes une femme vous êtes plus vulnérable aux variations de cette hormone ; je sais la vie n’est pas juste mais heureusement on peut prendre les choses en main simplement en faisant un peu plus attention à notre mode de vie ; commençons par l’alimentation !

Les protéines (les acides aminés) de qualité et de préférence végétale, certains micronutriments et des glucides d’index glycémique faible sont les 3 piliers dans l’apport nutritif pour un bon niveau de sérotonine.

L’acide aminé tryptophane est la principale protéine qui se transforme en sérotonine.
Le tryptophane se trouve dans :

  • Le poisson (les petits poissons sauvages sont la meilleure option pour éviter les métaux lourd et autres toxines – ne jamais choisir le poisson d’élevage).
  • Les céréales complètes
  • Les légumes secs (pois chiches, lentilles, haricots etc)
  • Le soja (tofu, tempeh, miso etc. – choisir bio et nature pour une meilleur qualité)
  • La banane 
  • L’avocat
  • La datte
  • La tomate
  • La citrouille
  • Les noix et autres oléagineux
  • La levure de bière (à saupoudrer sur tous vos plats et dans vos préparations de sauce/ vinaigrette)
ufunk

Les micronutriments comme le fer, le magnésium et la vitamine B6 sont également essentiels, ainsi que l’acide gras essentiel oméga-3 qui stimule l’activité de la sérotonine.
Voici des exemples des sources de ces nutriments :

Le fer (à part la viande et les abats que je ne conseille pas pour de multiples raisons) les sardines, huitres, pois chiches, lentilles, haricots noirs, abricots secs, raisins secs, la spiruline (un des aliments végétaux le plus dense en fer !), épinards, choux de Bruxelles, roquette, riz complet…

Magnésium- légumes à feuilles vert foncé, oléagineux et graines, fruits secs comme les figues, légumes secs, soja, céréales complètes, bananes, avocats, chocolat noir…

B6- graines de tournesol, pistaches, fruits secs comme les pruneaux et abricots, bananes, avocats, épinards …Oméga-3- huile de lin, noix et colza par ex., poissons gras (maquereau, sardine, saumon), huitres, graines de chanvre, graines de lin, graines de courge et cerneaux de noix, choux de Brussels et chou-fleur (il est souvent difficile d’atteindre le niveau optimal d’oméga-3 seulement avec l’alimentation, je recommande toujours de compléter avec des suppléments de qualité).

Quand aux glucides, il est vrai qu’ils stimulent la sécrétion de sérotonine ; voilà pourquoi on peut avoir des fortes envies de choses sucrées – ça stimule tout de suite la production de sérotonine qui calme et améliore l’état émotionnel.

C’est exactement comme une drogue car ça devient addictif et ça nous abime la santé ! Il est évidemment bien de stimuler la sécrétion de sérotonine, mais si cela passe par les glucides penser à les choisir avec un index glycémique bas…les glucides à index glycémique élevé (sucreries, pain, pâtes et riz blanc, céréales raffinées etc.) sont à éviter car ils sont directement toxiques pour l’organisme – ils font monter l’insuline par exemple qui est une des sources de beaucoup de nos maladies dites de civilisation aujourd’hui (maladie auto-immune, diabète, hyper-tension etc.). Les mauvais glucides contribuent à acidifier le corps (terrain au pH trop acide pour le bon fonctionnement), cela épuise nos stocks de minéraux et vitamines et fatigue sur un plan général notre corps. Pas étonnant que le sucre a la connotation de poison aujourd’hui !

Alors quels glucides choisir pour booster le taux de sérotonine tout en faisant du bien à son corps ? Voilà quelques exemples : Les céréales complètes bio, le pain, les pâtes et le riz complet bio et pourquoi pas sans gluten- encore mieux ! Aussi abricots secs, pommes, poires, pamplemousses, noix de pecan, noix de cajou, tous les légumes et légumineuses….

Penser à toujours choisir les aliments complets bio pour éviter d’ingérer une surdose de pesticides, vu que les aliments complets contiennent des graines complètes, contrairement aux céréales blanches où la couche supérieure- l’enveloppe de son- à été enlevée (et avec elle bon nombre de fibres et nutriments essentiels ET des pesticides si non bio).

A part l’alimentation qui évidemment reste indispensable pour garder la sérotonine (et les autres hormones) en bonne santé, vos relations, l’exposition à la lumière, l’activité physique, le sommeil et la détente sont des piliers tout aussi importants. Alors mangez bien, rigolez avec vos amis, faites l’amour, du sport (du yoga ;-), prenez le soleil, dormez bien et le tour est joué 😉

Voilà j’espère que cet article vous a inspiré à faire monter l’hormone du bonheur ! N’hésitez pas à me poser des questions et à partager le contenu autour de vous où à continuer de discuter autour de ce sujet sur les réseaux sociaux.

Cet article vous a plus ? Laissez-moi vos commentaires et questions ci dessous !
Love N

Laisser un commentaire

*