Les aliments qui font baisser l’inflammation

De l’inflammation, nous en avons tous, plus ou moins, dans le corps. L’inflammation fait partie de la vie et c’est tant mieux ! Car c’est nécessaire pour combattre les agressions externes ou internes. C’est une réaction déclenchée par notre système immunitaire, et ce processus de réparation et de guérison est absolument indispensable à la vie. Seulement, parfois cela devient chronique et souvent il y a une surcharge d’inflammation créée par notre mode de vie. Les maladies auto-immunes (le diabète de type 1, la thyroïdite, scléroses-en plaques, la polyarthrite rhumatoïde, maladie cœliaque), les maladies cardiovasculaires, l’arthrose, le cancer, l’Alzheimer ou encore l’obésité, l’acné etc etc – toutes ces pathologies ou maux ont l’inflammation en commun.  Mais même sans avoir une maladie inflammatoire, nous sommes tous concernés et nous pouvons ressentir d’énormes bénéfices en surveillant notre taux d’inflammation. Une inflammation qui devient chronique est un accélérateur important du vieillissement, c’est pourquoi prendre des précautions contre l’inflammation est un vrai geste de longévité.

troisfoisparjour-com

Même s’il y des facteurs génétiques favorisant les états d’inflammation chronique il ne faut pas oublier les facteurs environnementaux.  Notre mode de vie peut favoriser ou prévenir et apaiser l’inflammation !

En effet, la malbouffe (beaucoup de viandes, sucre, lait, produits industriels), trop de stress, pas assez de sommeil, l’abus de médicaments délivrés sous ordonnance, ou bien une vie trop sédentaire créent un excès d’inflammation.

 Il y a quelques années, quand je consultais encore des médecins allopathiques régulièrement, j’étais très surpris par la vitesse à laquelle ils me conseillaient des cachets ou des crèmes anti-inflammatoires ….pour une simple petite tendinite ! Ni quelque chose de chronique, ni trop douloureux, simplement une accumulation de tensions due au travail et à l’exercice.  Et pas une seule fois le discours était tourné vers la cause de cette tendinite ou des solutions naturelles comme simplement le repos, l’alimentation, les huiles essentielles etc.

Alors que les solutions naturelles anti-inflammatoires, il y en a ! Et elles sont très efficaces. Tout dépend évidemment du degré d’inflammation et de la pathologie, mais nous pouvons tous certainement soutenir notre corps naturellement afin de diminuer l’inflammation. Les personnes sous traitement de cortisone par exemple, ont pu fortement diminuer leur dose voir arrêter le traitement avec notamment un vrai changement alimentaire.

Aujourd’hui je vous parlerai des aliments qui favorisent cette baisse d’inflammation, à inclure tous les jours dans vos assiettes ! Bien sûr ces aliments ont moins d’effets si leur utilisation est limitée à 1 à 2 fois par semaine. Alors, faites des ajustements alimentaires quotidiens. La célèbre citation d’Hippocrate prend ici toute son importance :

« Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit dans ta nourriture »

food52
food52

Alors pour notre solution anti-inflammatoire naturelle, voici des aliments clés pour apaiser l’inflammation :

  1. L’oméga-3 et le GLA (2 acides gras essentiels) : Pas du tout des aliments en soi mais hyper importants. L’oméga-3 est tellement important que je vous conseille de le pendre tous les jours. Nous avons souvent un apport déséquilibré entre les omégas 3-6 et 9 avec beaucoup trop d’oméga 6 (ration pro-inflammatoire). L’oméga- 3 est naturellement anti-inflammatoire (l’oméga-9 aussi dans par ex l’huile d’olive) et indispensable pour la santé émotionnelle et hormonale. Aliments clés : poisson gras, huile de lin, colza, noix, chanvre, cerneaux de noix, graines de lin, chia, chanvre ). Le GLA s’utilise en traitement en cas d’inflammations cutanées, articulaires ou gynécologiques par ex et l’effet est optimisé en association avec l’oméga-3. Prendre en complément par exemple l’huile de bourrache ou onagre.
  1. Curcuma- l’un des aliments anti-inflammatoire les plus puissants, à utiliser dans vos préparations culinaires mais aussi en complément. En association avec du poivre noir et de l’huile, son assimilation est optimisée.
  1. Légumes verts (surtout foncés à feuilles comme le choix kale, les épinards, le cresson, le bok choy, mais aussi les brocolis, avocats, céleris en branche etc.)- très riches en antioxydants et en chlorophylle pour alcaliniser le corps, riches en flavonoïdes qui sont naturellement anti-inflammatoires. Ils sont également riches en vitamine E, et selon une étude américaine ils nous protègent contre les molécules pro-inflammatoires cytokines. Les fruits (surtout fruits rouges) et légumes en général sont importants dans une alimentation anti-inflammatoire.
  1. Gingembre : anti-inflammatoire naturel très puissant. A choisir frais de préférence mais à consommer aussi en poudre par exemple sur vos plats, et en tisane.
la-companie-de-sens
la-companie-de-sens

 

  1. Les oléagineux : riches en antioxydants (notamment vitamine E), et oligo-éléments. Ils ont une action anti-inflammatoire sur les artères et les articulations.
  1. Huile de coco : avec ses nombreuses vertus de santé l’huile de coco est riche en antioxydants et en substances anti-inflammatoires et s’est montré efficace dans les traitements d’arthrite selon plusieurs études. Remplacer volontiers vos huiles de cuisson (+ beurre…) par l’huile de coco qui a une très haute tolérance à la température)
  1. Des herbes comme le thym, le romarin, la menthe et le basilic, mais beaucoup d’autres aussi ont des forts pouvoirs anti-inflammatoires. Saupoudrer tous vos plats avec des herbes fraiches et buvez-en en tisane par exemple.
  1. L’ananas qui contient de la bromélaïne une substance naturellement anti-inflammatoire. L’ananas est aussi riche en manganèse, antioxydants et anti-inflammatoire.

9.  Le thé vert et blanc sont des précieux alliés bourrés d’antioxidants.

10.  Cela vaut le coup de mentionner la vitamine D aussi, qui a des vertus anti-inflammatoires sur notre organisme, or beaucoup de gens sont en carence ! Une exposition modérée au soleil (sans crème solaire) et du poisson gras (saumon, maquereau, thon, truite) sont nos principales sources mais souvent une supplémentation sera intéressante.

Coté herboristerie vous pouvez aussi vous renseigner sur des suppléments naturels comme: le cassis, l’huile essentielle de laurier, pin sylvestre,  lavande, camomille romaine, eucalyptus citronné ou encore les graines de nigelle, le propolis, la reine-des-prés... il y en a plein! Parlez en avec votre médecin/ thérapeute.

Pour combattre l’inflammation, en plus d’ajouter les aliments ci-dessus dans votre alimentation, veillez à éviter les produits industriels, la viande (surtout non bio), les produits laitiers, le gluten et le sucre. Diminuez aussi votre consommation en céréales même ceux sans gluten. Choisissez- les entiers et bio. Faites aussi un test pour détecter s’il y a des intolérances alimentaires, aussi source d’inflammation importante. Et un autre détail à noter : le mode de cuisson. Le fait de trop chauffer vos aliments à une haute température crée aussi de l’inflammation. Voilà pourquoi je privilégie des cuissons douces à la vapeur, à l’étouffée ou bien sûr en mangeant beaucoup de crudités. Il vaut mieux chauffer vos aliments longtemps à une température basse que rapidement à une température haute !

L’alimentation joue clairement un rôle clé pour lutter contre l’inflammation ET un système immunitaire qui a perdu le nord, mais d’autres facteurs comme la gestion du stress, l’activité physique ( et éviter le surpoids) sont aussi des éléments anti-inflammatoires importants.

L’article vous a plu ? Peut-être que vous aimerez aussi :

L’équilibre acido-basique

Les aliments anti-âge

Laissez-moi votre avis ci-dessous !

Love N

image principale: © tonpetitlook.fr

3 Commentaires

  1. […] corporelles, j’ai découvert le site de Nadine, et particulièrement son article sur les aliments qui font baisser l’inflammation. […]

  2. Super intéressant, 1000 mercis

    1. Nadine dit : Répondre

      Avec plaisir 🙂 belle journée à vous !

Laisser un commentaire

*