Le Shiatsu pour soulager le stress

Shiatsu pour apaiser le stress

Le shiatsu, je l’ai découvert en Suède il y a des années déjà, mais quand j’ai fait un premier soin avec Charlotte il y a 3 ans à Paris, cette pratique m’a réellement enchantée… les belles rencontres vous savez que j’adore les partager avec vous (!), ces rencontres font réellement parties des choses de base pour cultiver la joie de vivre… Ces échanges enrichissantes je les collecte comme des trésors précieux 🙂

Charlotte est un trésor que j’ai eu la chance de rencontrer par une amie. J’ai rencontré beaucoup de thérapeutes « corporels  » différents dans ma vie, et je sortais souvent de leur cabinet avec une sensation d’indifférence. Après ma première séance avec Charlotte, ma première sensation était une sorte de libération, puis la clarté mentale et une vrai détente musculaire… les mains de Charlotte savent où sont les déséquilibres et surtout, comment les apaiser.

Elle nous explique les bienfaits que le shiatsu peut nous apporter, et nous livre ses secrets personnels pour trouver équilibre. Rencontre avec la fille aux mains funambules.

Pour ceux qui ne connaissent pas le shiatsu, peux-tu nous décrire comment un soin se déroule ?

Bien que chaque séance soit singulière, je débute toujours le soin par un dialogue avec le patient auquel j’associe la prise des pouls dits chinois. Cet échange dessine la trame du soin, ce « en vue de quoi » j’oriente un travail de rééquilibrage énergétique.

Ensuite, tout est ouvert : le shiatsu, qui procède par un enchaînement de pressions ou d’apposition de mains le long des lignes d’énergie du corps, m’offre un vaste canevas autour duquel différentes approches sont envisageables. Il m’arrive ainsi d’avoir recours à des méditations dirigées, pour travailler en conscience avec le patient, ou bien d’utiliser des techniques de nettoyage de mémoires anciennes, souvent à l’origine de blocages plus subtils.

Je referme la séance autour d’un nouveau partage destiné à mieux comprendre ou interroger les sensations et les images par lesquelles le patient a été traversé durant le soin et ainsi entrevoir des perspectives nouvelles.

Comment as-tu découvert le shiatsu et pourquoi as-tu eu envie de le transmettre ?

Je dirais que tout provient d’une sensibilité familiale, un rapport au toucher, à la main : ma mère est elle-même praticienne de shiatsu et mon frère est ostéopathe. Ils furent mes premiers guides et m’ont ouvert des portes aussi précieuses qu’essentielles.

Puis ce sont des rencontres un peu à part et une conviction profonde qui m’ont guidée vers le shiatsu. Sans doute mon goût des histoires que nous transportons, de ces mémoires qui s’égarent en nous, de ces conflits intérieurs qu’il faut apaiser. J’aime démêler, remettre dans l’ordre, alléger, rééquilibrer, soutenir l’autre dans son désir d’aller mieux. Le corps est pour moi une source de questionnements passionnants et infinis avec en ligne de mire l’idée rassurante que nous possédons en nous toutes les réponses et qu’être heureux puisse véritablement être un choix, une décision que l’on prend avec soi-même.

Je sais que le shiatsu peut être une aide précieuse pour mieux gérer le stress et se détendre, à part cela, quels sont ses bienfaits ?

Les bienfaits du shiatsu sont illimités dans la mesure où cette pratique est un véritable accompagnant  dans nos existences. Elle permet de nourrir la vie, préserver la santé et ainsi prévenir les maladies. Dès lors, elle représente un soutien précieux dans les périodes de joie ou celles de crise, les périodes de changement ou celles de stagnation.

Est-ce que tout le monde peut profiter d’un soin shiatsu où est-ce particulièrement plus intéressant pour certains ?

Le shiatsu s’adresse à tous car la notion même de toucher offre la possibilité de s’adapter aux attentes et besoins de chacun : un soin pratiqué sur une femme enceinte sera simplement plus doux qu’un soin effectué sur un sportif après l’effort ou un artiste stressé avant son entrée sur scène. L’essentiel tient selon moi dans une qualité d’écoute entre le donneur et le receveur.

A part des séances de shiatsu, quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui aimerait retrouver plus de sérénité au quotidien et mieux gérer son stress ?

Filer cet état de bien-être ou de calme intérieur en dehors de la séance appartient à chacun. La voie de la guérison passe éminemment par de nouvelles pratiques alimentaires et modes de vie auxquels elles se trouvent associées.

Cela étant, je pense que ce soin a un véritable rôle à jouer pour insuffler, puis soutenir cet effort de changement. C’est par une meilleure connaissance de moi que je serai à même d’identifier ce qui est bon de ce qui est nuisible à mon organisme, et cela est également valable dans mes relations humaines. Au fil des séances s’opère un vaste tri, une sorte de rangement de notre « intérieur ». Et lorsque je parle d’intérieur, j’entends bien évidemment jouer sur les deux tableaux, que sont notre corps mais également l’espace dans lequel nous vivons, travaillons, rêvons, évoluons…

Il me faut donc m’adapter aux emplois du temps et possibilités de chacun pour proposer des astuces qui puissent effectivement trouver vie et place dans leur journée. Peut-être est-ce là mon premier conseil pour avancer vers plus de sérénité : s’offrir chaque jour un temps véritablement dédié à soi et au fil des jours, des semaines, des mois, des années, étirer et nourrir ce temps un peu plus. J’aime l’idée que le changement puisse s’inviter dans l’existence d’un être avec patience et bienveillance, c’est la clé de la durabilité.

As-tu des conseils vitalité personnels à partager avec nous pour être en pleine forme cet été ?

 Je redécouvre ces derniers temps la méthode de France Guillain. Je trouve sa recette du Miam-ô-Fruit particulièrement géniale pour les petits déjeuners printaniers ou estivaux. Cette dernière doit être respectée scrupuleusement car tout est affaire de proportion et de mastication. Vous pouvez la télécharger librement sur son site…attention régal garanti !

Je sais que tu pratiques régulièrement le yoga ! Quel style de yoga préfères-tu, et quels bienfaits t’apporte la pratique ?

Je serais tentée de dire que je n’ai pas un style de yoga que j’affectionne plus qu’un autre car tout dépend de mon énergie. J’ai plutôt tendance à suivre des professeurs dont la bienveillance et le regard sur le monde m’inspirent. J’ai un petit faible pour les cours d’Amanda Dates, de Maricha Dumont ou de Benjamin Beirs.

Quant aux bienfaits, je dirais que le plus remarquable d’entre eux est une sensation de force intérieure et de légèreté. Plus l’on s’ancre, plus l’on gagne en hauteur.

Quel est ton geste bien-être indispensable de tous les jours ?

Je me lève toujours très tôt car les matins sont propices au calme. C’est ma bulle indispensable pour préparer ma journée, me nourrir et me protéger.

Charlotte Maitrot nous aide à chasser le stress par le shiatsu

Mille mercis Charlotte pour ta belle énergie et pour le bien-être que tu nous apporte ! Le shiatsu avec toi me fais énormément du bien…

Avec Charlotte, nous aimerions avoir de vos nouvelles, n’oubliez-pas de laisser vos commentaires ci-dessous 🙂

Love N

Laisser un commentaire

*