Êtes-vous trop acide ?

Vous vous demandez  peut-être ce que veut dire cette question ? Est-ce encore son franco-suédois que l’on doit essayer d’interpréter ou… ?

Non non rassurez vous, c’est du français et je ne suis pas en train de planer après une séance de méditation 😉

On parle de l’équilibre acido-basique du corps : cela concerne la chimie des tissus et des fluides de notre corps, mesurée par le pH (le potentiel hydrogène). Le pH mesure le niveau d’acidité ou la basicité (alcalinité) : une solution avec un pH de 7 est dite neutre, alors qu’au dessous de 7, elle est acide et au dessus elle est basique (ou alcaline). Il faut respecter un équilibre pour que le corps ne devienne ni trop basique ni trop acide ! Quand votre corps est en harmonie, quand votre organisme est dans un état de fonctionnement optimal le pH est entre 7 et 7,5. On veut donc être légèrement alcalin !

 Comment devient-on trop acide ? Facilement – trop facilement même…La plupart des gens sont trop acides, et il est plus facile malheureusement de devenir acide qu’alcalin ! Une mauvaise hygiène de vie est en cause, et il ne s’agit pas seulement d’une mauvaise alimentation ou d’une surconsommation d’aliments (!) qui crée l’acidité, mais également le stress (un des plus gros facteurs), les émotions négatives, les toxines de l’environnement qui viennent de la pollution, des cosmétiques et des produits d’hygiène, des produits ménagers, des plastiques, de la peinture, des nouveau meubles ou objets de déco, des jouets etc etc….

Un terrain trop acide crée un déséquilibre énorme qui nous affecte profondément sur tous les plans. Être trop acide fait dépenser une énergie folle ainsi que des minéraux -ce qui épuise le corps en essayant d’établir l’équilibre acido-basique. Si en plus vous n’avez pas un apport en minéraux suffisant (les minéraux contribuent à alcaliniser le corps), vous épuisez vos stocks… vous vous déminéralisez et le corps devient encore plus acide.

Le résultat ? Fatigue, un système immunitaire plus faible, sinus bouchés, rhumes, des articulations douloureuses, une peau fragile et irritée, des ongles et des cheveux en mauvaise santé, des muqueuses fragiles (tube digestif, appareil respiratoire, utérus, vessie, vagin etc, inflammation générale, presque toutes les maladies métaboliques et même le cancer sont liés à un terrain trop acide. Tous nos petits maux du quotidien peuvent être directement liés à l’équilibre acido-basique.

On peut tester son taux de pH simplement en faisant pipi sur une bandelette d’analyse de pH (que l’on trouve sur internet ou à la pharmacie). Le meilleur moment c’est avant les repas ou au minimum 1 ou 2 heures après. A contrôler 2 à 3 fois par jour pendant 1 semaine ou plus, pour une meilleure idée de votre terrain.

 Qu’est que je peux faire pour équilibrer mon pH ? On vise à améliorer notre hygiène de vie et l’alimentation bien sûr ; cela fait toute la difference pour équilibrer notre pH. Comme l’alimentation est mon sujet fétiche je me concentre là-dessus aujourd’hui, mais sachez que le bon sommeil, l’exercice physique, la détente, les bonnes relations amoureuses et amicales ainsi que les émotions et pensées positives et le fait d’éviter au maximum les toxines environnementales, bien respirer et respirer de l’air frais le plus souvent possible, contribuent largement à un bon équilibre sur tous les plans !

Il y a des aliments qui sont alcalinisants et des aliments acidifiants. En se concentrant sur une alimentation végétarienne, avec plein de légumes et de fruits frais (surtout les légumes), on équilibre notre pH, fait le plein d’énergie et booste notre bien-être général ! Pensez verdure ! Beaucoup de légumes vert chaque jour car ils sont une source incroyable de nutriments essentiels, enzymes, chlorophylle etc. qui font vibrer & chanter notre corps de bonheur! Faire le plein de minéraux essentiels comme le calcium, le magnésium et le potassium c’est faire le plein d’alcalinité!

Notre alimentation moderne avec beaucoup d’aliments transformés, de sucres, viandes, produits laitiers et calories vides crée un terrain très acide dans le corps. Et l’organisme lutte de toutes ses forces pour essayer d’établir l’équilibre et alcaliniser le sang, les tissus… pas étonnant que beaucoup d’entre nous vit dans un état de fatigue important constant.

Rappelez-vous, on essaye de viser un pH autour de 7-7,5, et notre habituel café du matin par exemple (ou habituel café 4 fois par jour et plus pour certains !)  a un pH de 4. Et pour les addicts de sodas : votre bien aimé coca a un pH de 2…. Quand on sait qu’il faut 20 fois la quantité d’alcalinité pour neutraliser une part d’acidité, moi en tout cas je préfère laisser le verre de soda tranquille et prendre un jus vert. Oui je sais je suis une green geek 😉

Bien sûr on ne peut pas manger uniquement des aliments alcalins, et ce n’est pas grave, mais il s’agit comme dans tout dans la vie de trouver l’équilibre. Pour rester en pleine forme, une bonne règle est de viser une alimentation 80% alcaline et 20% acide. Et attention ! Certains aliments avec un pH plutôt acide sont également importants dans une alimentation équilibrée car ils restent très denses en nutriments. It’s about balance… balance in all ! C’est une question d’éliquibre…l’équilibre dans tout!

Voici quelques exemples d’aliments :

LISTE « ALCALINE »

-Amandes, noix du brésil, graines de sésame, graines de lin, courge

-Avocat

-Huiles bio pressées à froid : chanvre, lin, bourrache

-Graines comme le quinoa, le millet, le sarrasin et l’amarante (en portion modérée !)

-Jus et smoothies vert (non sucrés bien sur)

-Herbes comme l’herbe de blé (complément alimentaire génial)

-Légumes verts (feuilles surtout comme le choux kale, épinards, laitue, choux, endive)

-Citron, citron vert, pamplemousse (goût acide mais effet alcalinisant dans le corps)

-Lentilles

-Miso

-Tomates crues

-Légumes racines : Patate douce, pomme de terre, navet, topinambour

-Algues

-Graines germées

-Stevia

-Cannelle, curry, gingembre

-thé vert, rooibus, kombucha, infusion de pissenlit

 LISTE « ACIDE »

-Le tabac et l’alcool- extrêmement acide.

-Protéines animales (+ produits laitiers)

-Café

-Thé noir

-Tous les aliments transformés

-Miel, fructose, sucres blanc, roux, sirop de mais

-Ketchup, mayonnaise, moutarde, sauce soja, vinaigre (sauf vinaigre de cidre)

-Certaines légumineuses : pois chiches, haricots noirs, soja. Ils sont acidifiants mais ajoutent une valeur nutritive importante dans l’alimentation

-Toutes les huiles transformées et la margarine

-Céréales raffinées, le blé, l’avoine, le pain, les pâtes et riz blanc

-Sel de table (sel de mer, sel d’Himalaya sont des meilleures options).

-Chips, noix et oléagineux salés, grillés

Vous voulez en savoir plus ? Je recommande vivement de vous plonger dans ce livre: « The pH solution » par Shelley Redford et Robert O. Young. Il a aussi été traduit en français.

maorisakaiillustration

J’espère que cet article vous a plus ? Dites-moi ce que vous en pensez ci-dessous 🙂

Love N

Laisser un commentaire

*