Consommer bio & malin

Je mange bio. Depuis des années je suis très sensible au sujet de bio d’un point de vue santé, écologique et moral et depuis que mon fils est né il y a bientôt 3 ans nous mangeons presque 100% bio à la maison. Contraignant parfois ? Oui. Cela le vaut ? Largement ! Se nourrir de produits entiers sans additifs chimiques, pesticides etc. est une base pour fournir au corps le carburant dont il a réellement besoin, et c’est un investissement pour la vie ! Nous savons aujourd’hui que les aliments transformés et bourrés d’additifs, ont un grand impact négatif sur notre santé, notamment en favorisant des maladies cardiaques, endocriniens, neurodégénératives, cancers etc etc la liste est très longue. Il me semble que notre bonne santé devrait être une priorité, comment sinon on pourrait pleinement profiter de notre court temps sur cette planète…

 Comme les gens me posent souvent des questions concernant l’alimentation bio, je voulais faire un petit point sur cela, et le fait qu’on peut bien manger même si tout n’est pas sous un label BIO certifié !

 Première chose à connaître c’est la liste de « dirty dozen » (les sales douzaines). C’est une liste très intéressant à garder en tête quand on ne peut pas se permettre d’acheter tous ses fruits et légumes bio car elle indique les aliments les plus traités et donc à éviter si elles ne viennent pas d’un producteur bio. Cela peut changer de l’année à l’année donc à revérifier pour se tenir à jour. Voir aussi leur liste des « Clean 15 » (les 15 propres) plus bas.

 Les « Dirty dozen »

-en  2016 selon le USDA (U.S departement of agriculture) En ordre décroissant du plus pollué au moins pollué)

Fraises

Pommes

Nectarines

Pèche

Cèleri en branche

Raisin

Cerises

Epinards

Tomates

Poivron

Tomates cerise

Concombre

 

J’aimerai ajouter la pomme de terre et la banane à toujours choisir bio.

pinterest
pinterest

Les « Clean 15 »

Ce sont les aliments les moins pollués qu’on pourrait envisager d’acheter non-bio (en ordre croissant de moins pollué au plus pollué).

Avocat

Mais

Ananas

Choux

Oignons

Asperges

Mangue

Papaye

Kiwi

Aubergine

Melon

Pomelo

Cantaloup

Chou-fleur

 A part ces deux listes qui nous informe dans notre choix du bio ou non-bio, il y a aussi des producteurs dit raisonnables qui utilisent peu ou presque pas de pesticides et qui sont donc très intéressants à repérer à votre marché ! Il faut faire une petite recherche, demander et s’intéresser aux producteurs et leurs produits. On apprend aussi à repérer des bons produits, mais quand je ne connais pas le producteur je demande comment leurs légumes sont cultivés et ils sont ravis de parler de leur méthode et expliquent souvent qu’il n’y a pas de traitement chimique mais qu’ils n’ont pas de label BIO simplement parce que c’est long et assez compliqué de l’obtenir…

Les amap sont également intéressants pour manger bio en baissant la note. Vous joindrez un réseau proche de chez vous via le site indiqué plus haut, et cela favorise l’échange direct entre les paysans et les consommateurs à prix très compétitifs ! Il y a bien sur d’autres réseaux de circuits courts proche de chez vous, que vous trouverez facilement sur internet !

kindabreak-com
kindabreak-com

 Même si vous payez vos aliments bio plus cher vous allez économiser en facture de médecin, médicaments etc., c’est un investissement intelligent pour le long terme ! Mais en plus, vous allez mieux manger, simplement, avec le vrai gout des aliments frais et remplis de nutriments. Personnellement je trouve la façon dont ma famille se nourrit primordiale et pour cela j’achète volontiers moins d’autres choses : c’est souvent une question de choix, et une nouvelle paire de pompes chaque mois ce n’est peut-être pas indispensable… faites le tri dans vos priorités. Point très important à ajouter à cela : on mange très souvent TROP. Le slogan consommer moins mais mieux vous l’avez déjà entendu ? Je ne vous  demande pas de vous priver et arrêter de manger à votre faim, loin de là, simplement arrêter la surconsommation et revenir vers une alimentation plus simple et plus SAINE. Nous sommes mieux nourris quand on diminue les portions, et non le contraire… c’est une clé de la bonne santé et bien -sûr pour garder la ligne. Alors pourquoi pas faire quelques repas par semaine vraiment très simple, vous serez gagnants de tout point de vue 🙂

C’est conseillé de manger moins de produits animaliers en général, viande, volaille, œuf, poisson, produits laitiers. Et ce sont des produits qui coutent cher ! D’en consommer plusieurs fois par jour est directement toxique pour la santé, et de consommer la viande tous les jours c’est vraiment, vraiment trop… alors alléger les couts et booster votre santé en consommant moins. Concernant les céréales qui eux aussi sont bourrées de pesticides, ils sont rarement beaucoup plus cher en bio qu’en non-bio. Privilégiez aussi l’achat en vrac qui est moins cher et plus éco !

consciousbychloe-com

Les friandises, les sodas, les produits transformés etc. sont des produits qui nous ne donnent absolument rien nutritivement, et au contraire plombent notre santé et c’est de l’argent complètement gâché. Si vous diminuez déjà ces achats la vous allez vite augmenter votre pouvoir d’achat pour les « bonnes choses » 🙂 Et si vous avez envie d’une douceur pourquoi pas faire un gâteau vous-même ? Il y a des recettes ultra faciles qui vous prendront 10 minutes max à réaliser et c’est bien meilleur pour votre corps et bien moins cher à la longue. En plus, c’est une activité super sympa à faire en famille (et la maison va sentir bon pendant des heures….).

Une autre activité en famille qui est super sympa et qui fait économiser beaucoup d’argent, c’est de partir faire une cueillette ! Il y en à plein à proximité de Paris (et partout en France) et c’est une façon de vraiment reconnecter avec la nature, ce que nous mangeons, les vrais aliments et d’un point de vue gustative et nutritive rien ne vaut ses aliments fraichement cueillis….C’est fun et apaisant au même temps, pour les grands et les petits.

Quand c’est vraiment impossible de consommer bio, sachez qu’il vaut mieux acheter des fruits et légumes frais et entiers NON-BIO que d’éviter les fruits et les légumes tout court ! Faites juste très attention de bien les laver pour enlever un max de pesticides et bactéries (les laver même si bio bien sûr mais sous l’eau clair cela suffit souvent) dans de l’eau tiède et volontiers avec un produit qui aide à dissoudre les pesticides comme par exemple le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude. On remplit un bassin d’eau avec 1/10 ème de vinaigre blanc et une cuillère à soupe par litre d’eau, et on trempe les aliments pendant environ 15-20 min. Ensuite rincer. Si l’odeur est trop intense ensuite tremper dans de l’eau citronnée. Les petits fruits à la peau fine trempe moins de temps.

Voilà, j’espère que ces conseils peuvent vous aider à vous repérer un peu mieux dans le monde du bio. Ne stressez surtout pas si vous ne mangez pas 100% bio ! Faites juste des meilleurs choix, renseignez-vous et allez au marché pour acheter local le plus possible.

Ce sont déjà de très bonnes habitudes !

Love N

2 Commentaires

  1. Excellent article, comme d’habitude 🙂
    J’aime bien l’astuce du lavage au vinaigre blanc. Intéressant également la liste des aliments à choisir impérativement bio et ceux qui peuvent supporter le non bio : précieux conseil pour faire ses courses !
    Merci Nadine

    1. Nadine dit : Répondre

      Mille mercis Anne-Lise ! Bon shopping bio cette semaine 😉 bises

Laisser un commentaire

*