Comment venir à bout avec la rétention d’eau et la cellulite

Qu’est-ce que ces deux phénomènes ont en commun ? Un organisme saturé de toxines, et un corps en acidose. Cela veut dire que l’équilibre acido-basique est perturbée et en réponse à cette acidose il y a rétention d’eau et/ou l’apparition de la cellulite. C’est simplement une signe d’un déséquilibre intérieur.

Je sais que vous êtes nombreuse à être concernés, et dans la plupart des cas cela concerne les femmes. Pff…. Encore une pathologie pour nous les femmes, hourra ! Et oui les jambes lourdes, un corps bouffi, de la cellulite, ce n’est pas très agréable à vivre. Donc je me tourne surtout vers vous les amies aujourd’hui avec cet article pour vous dire qu’il y a des solutions, vous pouvez y remédier !

Même si l’œdème (la retention d’eau) se manifeste souvent en cas de : chaleur intense, avant/ pendant les règles, grossesse, ménopause, surpoids, prise de médicaments (la cortisone par ex), insuffisance  cardiaque, veineuse et rénale, infection du foie, l’hypothyroidie (et autres troubles endocriniens), il faut creuser un peu plus pour comprendre, car il y a des raisons sous jacentes à ces situations qui déclenche l’oedème ou la cellulite. Je parlais plus haut d’une accumulation de toxines car c’est la ou nos troubles commence…. Pour y remédier, il faut drainer, se purifier. Et pour que le corps puisse éliminer correctement ces toxines, il en dépend notamment de la bonne circulation de la lymphe. Le système lymphatique est indispensable dans le processus de détoxication en transportant les toxines vers les organes de purification comme les reins dont on va se concentrer aujourd’hui. Les reins jouent une importance essentielle pour éliminer l’excès d’eau et toxines du corps. Et si les reins ne filtrent pas assez, ils n’éliminent pas assez d’eau ce qui amène à une rétention dans les tissus. Si de la même façon les reins n’éliminent pas assez de toxines, certains seront stockés dans les tissus adipeuses pour créer de la cellulite. Bien sûr d’autres émonctoires éliminent aussi des toxines (foie, peau, poumons, intestins) mais comme on parle de la retention d’eau en relation de l’accumulation de toxines c’est les reins qu’il faut mettre en focus- organe principale pour éliminer l’eau via l’urine.

laurentletadic.com
laurentletadic.com

Pour stimuler les reins, il faudra commencer par vérifier l’état de nos surrénales. Les surrénales, (responsables pour la gestion de stress notamment) contrôles le fonctionnement des reins, et quand ils sont épuisés ils n’arrivent plus à gérer le bon fonctionnement des reins qui résultera donc dans de l’hypo toxémie (surcharge de toxines). Comment les surrénales ils s’épuisent ? Par notre hygiène de vie d’aujourd’hui : par le haut niveau de stress, la consommation d’excitants (café, thé alcool etc), le manque de sommeil, la mal bouffe etc..

Pour revitaliser les surrénales il faut alors veiller à gérer son stress, apprendre à se détendre, dormir suffisamment, exercer une activité physique sans excès, manger des fruits et des légumes en grandes quantités etc. Même si c’est pas facile de garder une hygiène de vie parfaite tous les jours, je fais par exemple en sorte de méditer quotidiennement même si c’est 5 minutes, je me fais des jus frais chaque jour dans lesquels  je mets du céleri en branche le plus souvent possible, excellent pour les surrénales.

On revitalise aussi les reins avec des plantes comme l’ortie (j’en mets 1 cuillère à café dans mon smoothie), en buvant beaucoup de jus pressé à base de carotte et persil, et en consommant quotidiennement du curcuma et gingembre qui ont des fortes pouvoirs régénérantes.

En parallèle il faut obligatoirement faire bouger la lymphe ! Une incapacité de drainer les œdèmes (rétention d’eau), et une accumulation de la cellulite sont des signes sur d’un système lymphatique qui ne draine pas assez, il circule mal et cela pour plusieurs raisons.  Naturellement la lymphe circule très lentement, il lui faut une journée entière pour faire le tour du corps ! Alors c’est indispensable de la stimuler avec par exemple:

une bonne respiration

– une activité physique chaque jour, le mouvement musculaire fait bouger la lymphe

-du brossage à sec (utiliser un gant de crin avant la douche, par mouvements circulaires du bas en haut)

-des massages

un truc perso en plus: après la douche je mets 5 gouttes d‘huile essentiel de cypres dans un peu d’huile d’argan que je masse vigoureusement sur la cuisse et fessier. Répéter de l’autre coté. Cela stimule bien la circulation et l’elimination!

gantdecrin-com
gantdecrin-com

 

C’est bien sûr aussi indispensable de diminuer la surcharge de toxines circulantes pour que la lymphe puisse fonctionner de façon optimal. La stagnation de liquides intercellulaires (mauvaise circulation + surcharge de toxines) doit être évité si on veut drainer l’eau retenue dans les tissus et se débarrasser des cellulites. Pour diminuer la surcharge on veille à:

Manger beaucoup de fruits et légumes riche en fibres, eau et potassium (le potassium chasse l’eau des cellules, diurétique)

Boire beaucoup d’eau pure : si on boit trop peu cela finis par être stocké pour maintenir une minimum d’hydratation cellulaire

Arrêter les aliments les plus nocifs (aliments industriels, fritures, sel, sucre raffinés, produits laitiers, viande rouge) éviter les excitants : café, thé et alcool qui sont d’un côté diurétique mais épuise les surrénales. Les aliments diurétiques simulent l’élimination naturelle de la rétention d’eau mais à long terme cela épuise les surrénales. Le sucre raffiné fait monter le taux d’insuline qui retient de l’eau, alors à bannir de votre alimentation. Trop de graisses animales, et de la farine blanche (pain, pâtes, viennoiseries) auront le même effet. ( en parenthèse le thé vert peut être d’un précieux aide pour drainer pour l’apport de plein antioxydants. C’est un brule graisse naturel. (article sur le thé vert)

 Je souhaite juste faire un petit zoom ici sur le sel qui est surconsommé dans notre société moderne et participe fortement à ces deux phénomènes : Une des signes courants des surrénales fatigués ? Une envie de sel. Mais vous feriez mieux de vous reposer un peu plutôt que d’attraper une poignée de chips…Trop de sel amène à un dysfonctionnement et blocage des reins qui amène donc vers une pauvre élimination d’eau et toxines. Quand nous mangeons salé, le corps retient de l’eau dans une réaction de défense pour diluer ce sel, et le « neutraliser », le rendre moins agressive pour l’organisme. Car le sel est acidifiant et comme avec chaque acide qui entre cela déclenche une réponse alcalinisant- le corps essaie de rétablir l’équilibre acido-basique. Alors diminuer un maximum la consommation du sel, et changer pour du sel non-raffinée (sel de mer celtique, Himalaya) et vous aller rapidement voir la différence.

eclectictrends.com
eclectictrends.com

La génétique joue comme toujours un rôle, aussi dans les cas de l’oedème et la cellulite, mais-un grand MAIS- c’est surtout votre mode de vie qui influence sur ces pathologies. C’est quand même encourageante les filles! On peut y remédier et cela en prenant soin de nous. Commencer par purifier et vous aller voir comment les choses rentre dans l’ordre 🙂

Love N

image principale: © wallpapersphenix.eu

2 Commentaires

  1. Domi dit : Répondre

    Super article et très encourageant même si très difficile pour déloger la cellulite inscrustée au fil des années – mais lire tes articles, nous donnent l’envie de nous remuer et refaire le plein d’énergie sans trop d’excés.
    J’ai toujours peur de trop boire et de faire encore plus de rétention d’eau.
    Merci bcp Nadine

    1. Nadine dit : Répondre

      Bonjour, désolé pour cette réponse tardive, merci pour votre message ! Oui cela n’est pas evident mais on peut rapidement voir une net amélioration si on s’active chaque jour. Au contraire, il faut bien boire quand on fait de la rétention d’eau, sinon la situation va s’aggraver car on accumule encore plus de toxines. Très belle journée!

Laisser un commentaire

*