Comment le yoga peut aider à équilibrer les hormones

Dimanche dernier j’ai donné mon premier atelier de yoga pour les hormones. Un sujet absolument passionnant qui à commencé à m’intéresser il y a quelques années quand j’avais développé une hypothyroïdie (le thyroïde ne produise pas assez d’hormones thyroïdiennes et cela à une influence sur le métabolisme général, le sommeil, la température, régulation de la faim etc), suite à une longue période de stress. Aujourd’hui j’ai envie de partager mon expérience, et surtout vous informer sur le fait que nous avons toutes les clés en main pour favoriser la bonne santé de nos hormones naturellement.  Moi même je m’en suis sortie, en luttant activement contre les stress avec de la méditation, en favorisant le plus souvent possibles des activités relaxantes, avec une bonne alimentation, le yoga… fini l’hypothyroïdie !  Rassurez vous, il y aura d’autres ateliers sur le sujet, mais voila déjà  une petite introduction J

Les hormones influencent nos vies dés la vie in utéro et toute au long du vieillissement et concerne absolument chaque aspect de notre santé physique et psychique ; l’état d’énergie/fatigue, la corpulence, la température intérieure, la santé de la peux/cheveux, la fertilité, l’humeur, le risque des maladies etc etc….

Nous pouvons naturellement équilibrer nos hormones par une mode de vie plus saine, et cela passe surtout par :

La diminution du stress

L’alimentation saine

Le sommeil

L’activité physique

L’évitement des toxines (pesticides, pollution, cosmétiques, produits ménagers etc etc)

Ces choses-là sont essentiels pour l’équilibre de nos hormones, mais je voudrais me concentrer sur un des outils les plus puissants (et naturels !) pour équilibrer nos petits messangers : Le Yoga.

Je vous explique : déjà, le yoga comme pratique en général est profondément équilibrant et harmonisant pour le corps, le mental, l’esprit ; équilibrant sur tous les plans ! Cela passe premièrement par une respiration profonde, régulière et calme. Quand la respiration devient plus harmonieuse, tout le reste suis ! Le système nerveux, cardiaque, l’appareil digestive, le système lymphatique (en lien avec notre système immunitaire), nos muscles se détendent et on commence aussi à harmoniser le système endocrinien. C’est le système qui contrôle et régulent le fonctionnement de nos hormones via certains glandes, organes et tissus.

Donc seulement en se concentrant quelques instants sur une respiration calme, profonde (abdominale et par le nez de préférence) on commence à équilibrer ses hormones. Avec une respiration calme on apporte du calme au corps, on diminue le niveau de stress par un apaisement des surrénales par exemple (glandes qui secrètent des hormones de stress comme le cortisol). Un taux de cortisol trop élevée favorise l’inflammation dans l’organisme et diminue nos défenses immunitaires.

La pratique de yoga est connue pour soutenir et renforcer le système immunitaire. Cela passe par la baisse du niveau de stress, la libération des tensions, une circulation améliorée, un système de purification plus efficace (rien de mieux pour le detox que le yoga 😉 Quand le système immunitaire est en bonne santé c’est pareil pour nos hormones ; le système endocrinien et le système immunitaire ne font qu’un.

Plus précisément la pratique de yoga pour les hormones stimule les glandes et les organes de sécrétion d’hormones, pour relancer le bon fonctionnement, ou comme d’autres postures plus calmantes apaiser certaines glandes. Prenons comme exemple la posture de Sarvangasana (la chandelle) ; cette posture stimule la thyroïde par sa compression, équilibre tout le système glandulaire par le change de gravité, et également le système circulatoire, le système nerveux et digestif. Par l’afflux du sang frais vers le cerveau on améliore la concentration, le mémoire et lutte contre la fatigue- le cerveaux est rafraichi.

Si on prend la posture de Balasana cela calme les surrénaux, stimule l’hypophyse (glande qui agit un peu comme chef d’orchestre pour stimuler la production d’autres glandes), et système nerveux. D’autres postures stimule le thymus (Ustrasana-chameau ou Dhanurasana-l’arc), les ovaires (Bhujangasana-cobra ou Paschimottasana – la pince), le pancréas (Gomukhasana-tête de vache ou Halasana-la charrue).

Il y a un troisième et très important aspect de notre pratique de yoga qui favorise la bonne santé de nos hormones et agit en prévention des dérèglements ; c’est les effets purificateurs que certains asanas (postures) et certains pranayama (techniques de respiration) ont sur notre organisme. En effet, le yoga a un effet detox très important, et aide le système de purification – notamment le foie qui est notre organe de purification principale, de mieux débarrasser le corps de toxines et aussi des résidus d’hormones qui ont besoin d’être éliminées pour équilibrer le taux d’hormones qui circule dans le sang.

Si pratiqué minimum 3 fois par semaine, le yoga pour les hormones réactive de façon très efficace la production de nos hormones et favorise l’équilibre des hormones en général = notre bien être en général ! Après quelques mois de pratique on peut souvent diminuer la fréquence des séances, tout dépend des symptômes et de la personne en question bien sûr. La pratique permet souvent d’arrêter d’éventuels traitement hormonaux et donc simultanément éviter leurs effets secondaires !

La pionnière dans cette approche de yoga thérapie pour les hormones s’appelle Dinah Rodrigues, et elle propose une méthode très spécifique pour réactiver et équilibrer les hormones.  Il y a quelques professeurs formés à Paris qui donnent des cours par exemple au Rasa et Le Tigre Yoga club si vous avez envie de découvrir cette pratique !

Pour en lire plus sur la méthode : http://www.dinahrodrigues.com.br/#!home-en/c1a1m

http://tigre-yoga.com

http://www.rasa-yogarivegauche.com/fr/index.php

Stocksy
Stocksy

4 Commentaires

  1. s dit : Répondre

    j’aimerais un conseil pour ma thyroïde, j’ai une hyperthyroïdie , est ce que je dois faire certains asanas comme la chandelle, la charrue , le poisson et la posture du lion ( puisque ces postures stimulent la thyroïde .
    que dois je faire comme asanas pour réguler ma thyroïde

    je vous remercie d’avance

    1. Nadine dit : Répondre

      Bonjour ! Oui toute à fait ce sont des postures recommandés lors d’un dysfonctionnement de la thyroïde comme le hypo ET l’hyper thyroïdie. ET ne sautez jamais la relaxation, et la posture de shavasana à la fin de chaque séance. La détente et la gestion du stress est essentiel pour que la thyroïde retrouve équilibre, également le fait de nettoyer votre corps en profondeur par le détox.
      Bonne pratique et belle journée !

      1. annick.jeancharles@gmail.com dit : Répondre

        Je suis tout à fait satisfaite de votre réponse et me met en confiance pour la pratique de ces asanas . j’avais oublié de préciser que je fais aussi hyperthyroïdie avec des nodules

        j’espère les faire disparaitre par la pratique régulière, pour la détox est ce par.
        une alimentation stricte ?

        Bien à vous Nadine que votre journée soit intense

        1. Nadine dit : Répondre

          Bonjour, pour la détox je n’appellerai pas cela une alimentation stricte (connotation trop négative). Mais il s’agit d’une alimentation hypotoxique, c’est à dire une alimentation qui nourri sans nuire ! Mon premier guide détox sort en Janvier prochain aux éditions Marabout si cela vous intéresse 🙂 D’ici la concentrez vous sur une alimentation très frais, une abondance de fruits et légumes et peu de viande, produits laitiers et gluten (en diminuant de façon général les féculants et céréales).
          Ici sur le blog je parle aussi de la détox dans par exemple les articles suivants:
          http://www.nadineandreewitch.com/aliments-detox/
          http://www.nadineandreewitch.com/monodiete-detox-pratique-accessible/
          http://www.nadineandreewitch.com/purifier-le-corps-10-astuces-detox-au-quotidien/
          belle journée à vous!

Laisser un commentaire

*